Editions Didier Jeunesse

Les Amoureux du P’tit Moulin ou J’ai descendu dans mon jardin

amoureux

Livre-disque, coup de coeur de l’académie Charles Cros printemps 2008

Paru en février 2008 chez Didier-jeunesse sous le titre ‘Les amoureux du p’tit moulin’ d’après le spectacle Enfantines et réédité en mars 2016 sous le nouveau titre ‘J’ai descendu dans mon jardin’.

Un livre-disque enchanteur pour les tout-petits ! Voici petit vieux et petite vieille.
Ils s’aiment d’amour tendre sous les ailes de leur p’tit moulin. Toute la journée, ils chantent et se souviennent… Savez-vous planter les choux ?, Grand moulin, p’tit moulin, Coucou hibou, J’ai du bon tabac dans ma tabatière… L’histoire des amoureux du p’tit moulin s’appuie sur un répertoire de chansons traditionnelles qui sentent bon la nostalgie de l’enfance. L’originalité du livre-disque réside dans l’interprétation des chansons : Aimée de la Salle et Serena Fisseau, récitantes et interprètes, chantent a capella et réalisent elle-mêmes tous les bruitages (l’eau qui coule, le chant d’un oiseau…). Elles donnent à entendre un chant pur, limpide, d’une grande fraîcheur, qui séduit dès la première écoute. Le style de Marion Piffaretti, coloré et un peu naïf est délicieusement rétro. Sous son trait, Petit vieux et Petite vieille évoluent dans un monde enchanté où il fait bon vivre.

Capture d’écran 2016-04-22 à 15.52.02

 

Le livre pour sa réédition est rehaussé de couleurs plus vives avec la même illustratrice et le disque n’a pas changé comme le petit spectacle associé.

 

 

Mizou, le petit chat noir

Capture d’écran 2012-08-08 à 11.36.55

Livre-disque, coup de coeur de l’académie Charles Cros automne 2012

Paru en août 2012 chez Didier Jeunesse, collection Polichinelle.

Texte & chansons : Aimée de la Salle, Accordéon : Sébastien Bertrand, Illustrations : Marion Piffaretti

Sur un air d’accordéon, Aimée de La salle raconte et chante les aventures de Mizou le petit chat noir, qui multiplie bêtises et courses avec ses deux frères. Mizou le petit chat noir s’appuie sur des contes et comptines traditionnels : Trois petits minous qui avaient perdu leurs mitaines ou encore la randonnée du routabaga; La voix d’Aimée de La salle se fait tantôt douce et caressante, tantôt drôle et énergique, et prend des accents jazzy quand le grand-père peine à déterrer l’énorme rutabaga qu’il a planté. Elle est accompagnée par l’accordéon très inventif de Sébastien Bertrand.

 

Les trois petits cochons moustachusCouverture3Cochons

Livre-disque paru en septembre 2015 chez Didier Jeunesse, collection
Polichinelle.Texte & chansons : Aimée de la Salle, Vibraphone : Bernard Jean, Illustrations : Vanessa Hié

Mix, Max et Mux sont trois petits cochons moustachus qui s’en vont découvrir le monde… Mix et Max sont trop occupés à chanter et à danser pour prendre le temps de se préoccuper de leur sécurité. Mais quand le loup arrive, il pète si fort que leurs cabanes s’envolent… et les voilà dévorés tout crus ! Il faudra toute la
ruse de Mux pour les sauver et se débarrasser du loup une fois pour toutes…

Spectacles

Enfantines

enfantines2

Avec Aimée de La Salle (récit et chant) en solo et en duo avec Serena Fisseau ou Magda Gorska. Petites chansons anciennes et contemporaines choisies pour les tout-petits. Éveil musical, éveil à la voix chantée, éveil aux gestes simples. Public de quelques mois à 6 ans, 30 minutes environ.

Deux chanteuses unissent leurs voix pour transmettre des chansons enfantines qui ont traversées les générations. Pour que frémissent de tendres oreilles qui ne demandent qu’à être éveillées. Il y a Frère Jacques, Coucou Hibou, des berceuses connues ou d’autres moins connues, que l’on a du plaisir à chanter, à entendre et à partager.

“Chut ! Ecoutez le son de la pluie : elle annonce que de bonnes choses arrivent !”

Extrait

Mizou, le petit chat noirSébastien Bertrand - Aimée de La Salle

Avec Aimée de La Salle (récit et chant) en solo et en duo avec Sébastien Bertrand (Accordéon
diatonique).Public de 2 à 6 ans, 30 minutes environ.

A la ferme, Mizou se réveille toujours le premier. Mais tout petit comme il est, il a très peur du chien ! Sa journée est ponctuée de bêtises et de découvertes… Tss tss tss .. qu’est-ce que c’est ? la petite souris. Tss tss tss ..que fait-elle ? Elle grignote des miettes. Tss tss tss .. elle est partie et mon histoire est finie !

d’après le livre disque du même titre; un court moment pour les petits oreilles, à la hauteur de leur taille et du monde merveilleux qui les entoure, pour goûter au plaisir des mots et de leur musique.

Avec le soutien du festival L’ivresse des mots  et son directeur Dominique Declercq-Marcq-en-Baroeul (59) et la compagnie CAHPA/Sebastien Bertrand -Saint-Jean-de-Monts (85).

 

Les trois petits cochons moustachusShooting_Fourques_310815-39

Avec Aimée de La Salle (récit, chant et kalimba), Public de 2 à 6 ans, 30 minutes environ.

Mix, Max et Mux sont trois petits cochons moustachus qui s’en vont découvrir le monde… Mix et Max sont trop occupés à chanter et à danser pour prendre le temps de se préoccuper de leur sécurité. Mais quand le loup arrive, il pète si fort que leurs cabanes s’envolent… et les voilà dévorés tout crus ! Il faudra toute la
ruse de Mux pour les sauver et se débarrasser du loup une fois pour toutes…

Un court moment pour se promener et souffler avec ces trois petits cochons moustachus joyeux et courageux.

« Les gros mangent les petits sauf quand ceux-ci sont unis ! »

 

Miaou, petites histoires de minous

Avec Aimée de La Salle et Serena Fisseau (récit et chant), d’après le conte traditionnel maghrébin de Mohammed Dib. Public de 4 à 8 ans, 40 minutes environ.

Il y a tout d’abord le duo des chats de Rossini qu’Aimée et Serena chantent à leurs manières et la petite histoire de Miaou le chat qui boude, qui boude et qui boude … et le balcon s’écroule, et le mur s’écaille … mais tout se finit bien !

Miaou, miaou !
Il en est où Miaou, le chat Miaou !

C’était la nuit, c’était le soir,
Et Miaou le chat rêvait !
Là, là, là rêvait !

Et notre histoire finit
cuicuicui ….. !

 

Le Blues de la guêpe

lebluesdelaguepe

Avec Aimée de La Salle (récit et chant). Quatre ou trois histoires chantées, « bluesées », rythmées selon le moment de la journée. Tout public à partir de six/huit ans, une heure environ.

Extrait : Areu Areu

Il y en une qui vient d’Amérique du Nord ou l’on comprend le langage des nouveaux nés, une autre d’Italie sur le pouvoir étrange d’un jeune homme avec les oiseaux, une autre ou l’âme d’une petite fille chante dans une flûte en roseau ou encore une du blues d’une guêpe qui tente de cultiver son champs !

Je vais vous chanter des histoires ! Écoutez ! il n’est pas trop tard ! Le monde est blanc, le monde est noir ! Écoutez bien mes histoires !

 

Improvisations chantées et calligraphiées

Avec Aimée de La Salle (chant) et Hassan Massoudy (calligraphe).

Tout public, une heure environ.

Aimée de La Salle chante, improvise et Hassan Massoudy dessine, calligraphie des poèmes d’amour en direct devant le public et reproduit sur un grand écran derrière eux.

Mon coeur est devenu capable d’acceuillir toute forme. Il est paturage pour gazelles et abbaye pour moines !Il est temple pour idoles et kaaba pour qui en fait le tour, il est les tables de la Thora et aussi les feuillets du Coran !Je crois en la religion de l’Amour, ou que se dirigent ses caravanes car l’amour est ma religion et ma foi ! Ibn Arabi XIIIéme siècle.

 

ChansonsShooting_Fourques_310815-21

Avec Frédéric Salbans (voix et guitare) en duo. Tout public, 50 minutes environ.

A voir et à entendre : MOSIKART

Chansons ! d’Amurs ! Fragments, Grandeurs et Mystères d’un Etat de Discours Amoureux ou Psychopathia Amoris et Autres Aventures en Duo.

Avec Aimée de La Salle (voix et piano) en solo. Tout public, une heure environ.

Aimée de La Salle chante des textes poétiques qu’elle écrit, évoquant aussi bien un ange et son oreiller qu’un déshumidificateur en quête d’une bataille avec la pluie… Mais elle chante aussi ceux des poètes comme Arthur Rimbaud, Pierre de Ronsard ou plus récemment, des chansons écrites par Henri Gougaud.

La Dame à l’Oreiller

Entre la parole récitée et la parole chantée, Aimée de La Salle parle par onomatopées, comme pour réinventer un langage, interprète, joue, vit ses textes dans un style qui lui est propre et résume bien sa particularité en se qualifiant elle-même de « Chanteuse d’Histoires ».

L’Amour interdit

Avec Aimée de La Salle (chant et tempura) et Bruno de La Salle (texte, récit et cristal Baschet) sur une musique composée par Jean-Paul Auboux. Tout public à partir de huit ans, une heure et quart environ.

Parmi l’océan de ces contes, l’un des plus magnifiques, et le plus rarement cité, est l’Amour interdit, aboutissement de la plaidoirie de Shéhérazade en faveur de l’amour.

C’est une histoire intemporelle, au même titre que Roméo et Juliette ou Tristan et Iseult : lors d’une rencontre fortuite, le Prince persan Ali Ben Bekar et la Princesse Shams al Naar, favorite du Calife Haroun al Rachid, s’éprennent l’un de l’autre.
C’est l’histoire d’un amour impossible et presque vertueux, la description de trois rencontres à chaque fois brisées qui conduisent inéluctablement les protagonistes vers leur destin tragique.

spectacle produit et soutenu par le Clio.

 

 

Publicités